Les logiciels préinstallés sur nos nouveaux PC ne sont pas forcément utiles. Au contraire, ils seraient une proie facile pour les virus. Les bloatwares à la loupe.

Des logiciels qui puisent beaucoup des capacités de nos PC

C’est la définition même d’un bloatware. Cette appellation est attribuée aux logiciels (généralement préinstallés) qui occupent une grande place dans le disque dur et qui exploitent exagérément le RAM et le processeur. Pour ne pas en dire beaucoup, les bloatwares sont reconnaissables par leur propre dénomination : ils portent le même titre que le constructeur lui-même ! Même la fonctionnalité du logiciel est parfois douteuse. Lenovo Solution Center, par exemple, a une faille dans sa programmation, laissant libre cours à l’imagination des cybercriminels. Or, ce bloatware était censé protéger le PC en vérifiant l’intégrité du Système…
Remove-Bloatware-or-System-Apps-from-Galaxy-Note-3

Revue des bloatwares récemment recensés

Après Lenovo Solution Center, c’est au tour de Toshiba Service Station d’être analysé. Cet outil recherche constamment des mises à jour pour les logiciels installés sur le PC en question. Le problème avec les bloatwares de ce type, c’est qu’il laisse l’intrus lire le registre comme s’il était un utilisateur système. L’application Dell System Detect n’est pas non plus épargnée. Censé vérifier l’état du Système, ce logiciel permettrait au virus de modifier le contrôle de l’utilisateur.

Les logiciels préinstallés ne sont malheureusement pas évitables, à moins d’échanger votre PC contre un MacBook, une machine nettement plus hostile aux malwares…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation